Aujourd’hui, être présent sur internet ne suffit plus, il faut mettre en place une méthode pour parvenir à toucher directement sa cible. Le storytelling est l'une de ces techniques, et s'il est bien utilisé, il devient une arme de communication très efficace. Raconter une histoire permet aux marques de fidéliser leurs clients et créer un fil conducteur dans leur communication. Découvrez comment développer un storytelling pour votre entreprise afin d'augmenter votre notoriété.


La définition

Le storytelling est le fait de raconter une histoire à des fins de communication. Le storytelling est, dans le marketing, le plus souvent utiliser pour les récits dans la communication publicitaire. Le terme anglais "storytelling" est traduit en français par celui de communication narrative.


L'objectif du storytelling est de toucher le consommateur. Car aujourd'hui, si nous n'avons pas une histoire à raconter, si nous ne captivons pas l'attention de nos clients, nous sommes noyé et invisible sur les réseaux sociaux.


Le storytelling consiste donc à utiliser une histoire plutôt que de faire simplement la publicité de vos produits. La technique du storytelling permet de captiver l'attention des futurs prospects, il suscite l'émotion (c'est une technique difficile) et travaille la personnalité de marque. Il favorise également la mémorisation de la marque, en lui donnant une identité propre. Elle peut également être utilisée pour élever la marque à un rang de mythe. Le storytelling peut utiliser soit l'histoire réelle du fondateur de l'entreprise, ou créer des histoires imaginaires liées à la marque ou au produit.

Utiliser de manière permanente dans la communication de marque, le storytelling participe fortement à l'image de marque et au positionnement de votre entreprise.

Il est souvent utilisé pour redorer l'image de marque d'une entreprise ayant eu un gros bad buzz et cela se révèle très efficace.


Développer le storytelling

Avant de commencer à raconter une histoire, il faut bien entendu bien définir sa cible. Sans cible, votre histoire va faire un flop. On doit toujours savoir à qui l'on s'adresse pour raconter son histoire efficacement. Grâce à la mise en place de cette cible, vous pourrez alors savoir quel ton adopter et quel langage utiliser.

Votre storytelling devra se baser sur les valeurs de votre marque et vous devrez vous y tenir tout au long de votre communication. Cela permettra à votre storytelling de rester authentique et de ne pas dériver.

Une fois ces étapes définit, vous devrez choisir les supports et façon de diffuser vos messages. Le contenu édité peut prendre plusieurs formes : des reportages vidéo, des fiches pratiques, de articles... Une fois publiés, ils seront relayés sur les réseaux sociaux.

En format vidéo, le storytelling mise beaucoup sur l’esthétique et le son pour émouvoir la cible. Pour moi, le blog d'entreprise est également un bon moyen de développer son storytelling, couplé aux réseaux sociaux, vous avez toutes les clefs en main pour bien développer votre storytelling.



Vous l'aurez compris, pour mettre en place votre storytelling, il faut commencer par créer une ligne éditoriale et s'y tenir. Dans cette stratégie de contenu, raconter votre histoire vous permettra d'être largement relayé sur les réseaux sociaux. Votre cible sera touchée et votre image sera boostée. Le storytelling en 2020 est essentiel !


Si vous avez besoin d'aide dans votre stratégie de contenu, contactez Enyo !

L’image de marque est la représentation perçue par une personne d’une marque, entreprise ou produit/service. C’est un sentiment qu’une personne porte sur une marque et qui se base sur des éléments tangibles ou immatériels. Ce qui est dit d’une marque, n'est pas forcément ce que la marque aimerait véhiculer. Il est important pour une entreprise de veiller ce qu’il n’y ait pas d’écart entre l’identité de marque véhiculée par l’entreprise et l’image de marque perçue par le public ciblé.


Comment construire votre image de marque ?


Toutes les entreprises cherchent à produire des stratégies qui possèdent des images de marque positives, car une personne n’achète pas seulement un produit mais elle achète aussi une marque. Sur le web, on parle d’e-réputation.

Votre entreprise doit choisir un message à véhiculer et s’y tenir de telle sorte qu’il soit bien perçu et interprété par le public. Il est donc primordial de se poser les bonnes questions pour élaborer une stratégie gagnante.  Quelle image de votre entreprise voulez-vous donner ? Quel message souhaitez-vous véhiculer aux clients ?

Il faut constamment être à l’écoute du public pour s’assurer que l’image de marque reflète son identité. Votre image doit être cohérente avec votre cible, et les valeurs de votre entreprise.

Votre image de marque sur internet :

Avec les réseaux sociaux il est facile pour les internautes de salir l’image d’une marque (créer un bad buzz) qu’ils en soient clients ou non. Pour éviter ces "bad buzz", il faut donc être en veille permanente et communiquer efficacement pour aider les prospects et clients. L’image de marque peut être renforcée, améliorée par les outils de communication et une présence accrue sur les réseaux sociaux. Répondre aux commentaires négatifs avec beaucoup de bienveillance (sans les supprimer !) va redorer votre image.



Comment améliorer votre image de marque ?


Il faut toujours avoir à l’esprit que votre publique cible attend de vous un produit ou un service qui peut lui faciliter la vie. Il est primordial de bien connaître votre cible. En comprenant ce qu’elle désire et ce qu’elle attend de vous, vous pourrez répondre parfaitement à ses attentes.


- Fidélisez vos clients actuels vous permettra de gagner de nouveaux prospects car votre cible qui est convaincue peut devenir votre porte-parole auprès de son entourage.


- Votre identité de marque doit avant tout être reconnu. Cela passe par un design graphique et une stratégie web. Le plan de communication doit intégrer des supports variés. Plus votre identité de marque sera pertinente et percutante et mieux on en parlera.


- Créer une ligne éditoriale et un calendrier éditorial pour utiliser les bons canaux de communication. Analysez les supports où se trouve votre cible et à quels moments délivrer votre message afin de bien toucher votre cible.


- Communiquer sur les bonnes actions que vous faites. Les consommateurs aiment les marques qui font du bénévolat. Si vous rendez ces éléments publiques, ces actions vont booster la valeur de votre marque.


- Si vous souhaitez vraiment vous démarquer, tirez parti des témoignages de vos clients. Plus vos clients seront conquis par les solutions que vous proposez et plus cela nourrira la confiance de vos prospects. Les avis sont donc primordiaux !


- Une entreprise qui a une histoire est plus authentique qu’une autre qui n’en a pas. Le brand content, ou l’art de raconter l’histoire de la marque, devra faire partie de vos outils de communication digitale.


- Afin d'humaniser votre entreprise, vos clients doivent connaître la ou les personnes qui se cachent derrière votre marque. N’hésitez pas à détailler les membres de votre équipe ainsi que toutes les personnes qui travaillent chez vous.



Vous avez besoin d’améliorer votre image de marque, mais vous ne savez pas par quoi ni par où commencer ?

Améliorer son image de marque demande plusieurs expertises comme la communication ou le SEO. Faites appel à une agence en communication pour mettre en place des stratégies efficaces. L’aide d’une agence vous permettra de vous concentrer sur votre cœur de métier et vos clients.


Contactez Enyo !


Connaître son taux d'engagement est important pour mesurer sa notoriété sur les réseaux sociaux. Mais savez-vous calculer votre taux d’engagement sur Instagram ? Il y a plusieurs façons de calculer votre taux, et nous allons les détailler dans cet article, afin que vous puissiez le calculer vous-même.


Pour calculer votre taux d’engagement, vous devez diviser le nombre d’interactions soit par le nombre d’abonnés ou la portée de chaque publication. Il existe deux grandes méthodes pour calculer ce taux. Il n'est pas évident de choisir la meilleure méthode : bien que la plupart des "Community Manager" calculent le taux d’engagement en ajoutant les « j’aime » et commentaires, d’autres pensent qu’il serait pertinent d’ajouter le nombre de publications sauvegardées et partagées en privé.



La méthode : interactions / abonnés

La première manière de calculer votre taux d’engagement Instagram est de diviser le nombre total de « j’aime » et « commentaires » par votre nombre d’abonnés, et ensuite de multiplier par 100 pour obtenir un pourcentage :

  • taux d’engagement = ((« j’aimes » + commentaires) / abonnés) X 100

Ce qui est intéressant avec cette méthode est que les données utilisées ici sont publiques pour n’importe quel compte ouvert (non privé), ce qui rend simple le fait de pouvoir analyser les comptes des "influenceurs" ou non.



La méthode : interactions visibles / portée

Cette deuxième manière consiste à diviser le nombre total de « j’aime » et commentaires par le nombre de personnes atteintes (portée ou couverture), et de multiplier ensuite par 100 pour obtenir un pourcentage :

  • taux d’engagement = ((« j’aimes » + commentaires) / portée) X 100

Cette méthode est plus précise car elle prend le nombre de personnes ayant vu votre publication plutôt que le nombre d’abonnés, dont une bonne partie ne la verront jamais. En choisissant la portée (couverture) par rapport au nombre d’abonnés, vous obtenez un meilleur point de vue sur les personnes ayant vu et ayant décidé ensuite d’interagir ou non, ce qui est essentiellement la définition du taux d’engagement. Pour accéder à la portée de votre publication, il suffit de passer au profil professionnel puis de vous rendre sur les statistiques de celle-ci.

C'est la méthode que je préfère pour calculer le taux d'engagement. La portée de la publication est plus précise que le nombre d'abonnés.


La méthode : interactions réelles / portée

Il existe une troisième manière de calculer le taux d’engagement d’un compte est d’exploiter ce qu’on appelle l’engagement réel, c’est-à-dire en incluant le nombre de fois qu’une publication a été partagée en privé ainsi que le nombre de sauvegardes (autant utiliser toutes les statistiques à notre portée non ?) :

  • taux d’engagement = ((« j’aime » + commentaires + partages privés + sauvegardes) / portée) X 100

Ces données sont uniquement accessibles si vous avez converti votre compte en profil professionnel.


Il n’y a malheureusement pas de méthode parfaite ! Votre objectif final est celui qui déterminera la bonne manière de mesurer les performances d’un compte. Par exemple, si vous analysez l’engagement de votre propre compte Instagram, exploiter les données de portée est votre meilleur choix car cela vous donne une représentation plus précise de la manière dont votre contenu a eu un impact auprès de vos abonnés. Après 5 mois sur Instagram (Enyo.communication), je n'ai pas 1000 abonnés, seulement un peu plus de 200. Mais je suis très fière d'avoir un taux d'engagement se situant entre 20 et 30 % pour chaque publication. Le taux d'engagement est largement plus important à mes yeux que le nombre d'abonnés. Et pour vous ? Besoin d’aide pour augmenter le taux d’engagement de votre compte ? Contactez Enyo dès à présent !

S'abonner au site

Merci pour votre abonnement à notre newsletters !