• Enyo

La pollution numérique

Lorsque l’on travaille dans la communication digitale, la question de la pollution numérique se pose. Qu’est ce que la pollution numérique et comment pouvons-nous la réduire ?


La pollution numérique est la pollution engendrée par toutes les nouvelles technologies informatique. Selon l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), cette pollution (émissions de CO2) est due au fonctionnement d’internet et à la fabrication de nos équipements informatiques.


Nos équipements informatiques


Le cycle de vie d’un objet génère beaucoup d’énergie et donc d’émissions de CO2. C’est ce qu’on appelle le poids carbone. Ces équipements carburent aux énergies fossiles venant des quatre coins du monde. De plus, ce matériel informatique n’est pas recyclable. Seulement 1% de ce matériel est recyclé aujourd’hui. Il vaut mieux réfléchir à deux fois avant de changer d’ordinateur ou de téléphone.


Le réseau internet


Le réseau internet n’est pas non plus « immatériel ». Il faut beaucoup d’infrastructures et de câbles pour acheminer ce réseau dans tous les foyers et toutes les entreprises. Selon l’ADEME le secteur informatique est responsable de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.


Comment réduire notre pollution numérique ?


Pour agir en faveur de la planète et avoir un « internet plus respectueux de l’environnement », voici quelques recommandations :

- Allongez la durée de vie de vos équipements informatique.

- Ne regardez pas de vidéo en streaming (60% des flux de données sur internet !!)

- Connectez-vous en WIFI plutôt qu’en 4G (elle consomme 23 fois plus d’énergie !!)

- Visionnez les films en basse définition.

- Bloquez la lecture automatique des vidéos sur les réseaux sociaux.

- Évitez les objets connectés (non nécessaires).

- Éteignez votre box la nuit et durant vos absences (votre facture d’électricité vous dira merci!)

- Faites régulièrement le ménage dans vos mails.

- Désinscrivez-vous des newsletters qui ne vous intéressent plus.

- Stockez le strict nécessaire sur le cloud (afin de ne pas charger les data centers énergivores).

- Réduisez la luminosité de vos écrans (TV, ordinateur, tablette, téléphone... ils consommeront moins d’énergie!)


Vous pouvez privilégiez les disques dur externe pour vos données à sauvegarder. Et le plus difficile : ne pas se laisser tenter par le marketing ! Il vous pousse à changer de téléphone tous les ans, de tablette, d’ordinateur...

Ce sont des petits gestes, mais si nous nous y mettons tous, je suis certaine qu’un impact sur l’environnement est possible.


Qui est prêt à mettre en place ces recommandations ?



© 2020 par Enyo

  • Black Facebook Icon
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Pinterest Icône
  • Black LinkedIn Icon