• Enyo

Les Fake News sur les réseaux sociaux


Cela ne vous est jamais arrivé de partager une Fake News ?


Un rapport, dirigé par des chercheurs des universités de New-York et Priceton en partenariat avec le cabinet Yougov (en 2016), a examiné le comportement et les partages de 3500 personnes (sur Facebook).


Les résultats de l’étude montrent que 8,5% des personnes ont partagé une ou plusieurs infox. Parmi ces profils analysés, 11% sont des personnes de plus de 65 ans, contre 3% des 18-29 ans. L’étude n’est pas assez poussée, car nous ne savons pas pourquoi ces «plus de 65 ans» sont plus susceptibles de partager des Fake News, mais ces chercheurs ont deux hypothèses :

- Ces personnes sont arrivées tard sur Internet et ils n’ont pas les mêmes compétences numériques que les plus jeunes.

- Les gens subissent un déclin cognitif avec l’âge, ce qui les rend plus susceptibles de se faire piéger par de faux articles.


Le fait que ces personnes aient été habituées aux médias traditionnels (comme les journaux) où il n’y a pas de Fake News, des personnes croient plus facilement aux articles écrits sur Internet.


Alors pourquoi les Fake News se répandent-elles ainsi ?


La vitesse de propagation de ces Fake News vient du fait que les vraies infos et les infox sont visuellement identiques dans le fil d’actualité de Facebook. De même, le design de ces «hoax» a son influence. Les sites douteux s’inspirent de site tel que le New York Times.


Cette propagation est aussi due au fait que c’est bien souvent un ami de confiance qui a partagé cette infox. Les gens sont du coup moins regardant sur la source de cette nouvelle, et partage facilement à leur tour.


Alors avant d’abandonner votre chien, votre chat ou autre animal de compagnie, car vous avez peur qu’il vous contamine avec le coronavirus... Vérifiez la source de votre article. Si vous n’êtes pas sur de la source, car elle vous est inconnue. Faites une recherche rapide sur Internet et comparé vos informations à d’autres sites d’informations reconnus. Bien souvent, des articles de désinformation existent déjà sur le sujet.


Ces Fake News sont de mauvais outils de communication et marketing. Ils n’apportent rien que de la peur et ont pour but, bien souvent, a vous poussez à l’achat.

Prenez garde et ne prenez pas tout au pied de la lettre (et ce, dans tous les domaines).



© 2020 par Enyo

  • Black Facebook Icon
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Pinterest Icône
  • Black LinkedIn Icon